Histoire de Takorabt N'Ath Abbas par:

El-Hachemi Oukil

Le village Takorabt, village berbère d'Algérie, est situé à 80 Km au sud ouest de la Wilaya de Béjaia (Ex Bougie). Takorabt fait partie de la région N'Ath Abbes qui porte le nom du royaume de Stuikch il ya mille «1000» ans, celui-ci s'étend de la vallée de la Soummam jusqu'aux hauteurs des chaînes montagneuses des Babors et des Bibans. Takorabt bordé au nord par la commune d'Ait Rzine, au sud par la commune d’Ighil Ali dont il fait parti administrativement, à l'est par les villages Belayel et Ath Sradj, à l'ouest par deux villages aussi Thawrirth et Thalefsa qui font parti de la commune d’Ait Rzin.

Le village de Takorabt compte environ 1100 habitants; «Recensement de 2008». Il fait partis aussi de la Daira d'Ighil-Ali qui est composée de deux grandes communes: Ighil-Ali et Ait tharzine.

La commune d'Ighil-Ali: comprenant les villages qui suivent: Takorabt, Ath saci, Azrou, Tabou3nante, Zina, Ath sradj, Tazla,Belayel, La Kalaa, Tiniri, Moka, Illougane, Boni.

Takorabt fût le berceau et le noyau du royaume berbère des Ath Abbes, et la Kalaa N’Ath Abbes dont l’origine de ce royaume fut le village de Takorabt, un royaume fort qui a connu plusieurs émirs durant le règne de l’empire ottoman, dont Sidi Abdrrahman, aïeul des El Mokrani venu de la Kalaa des Hammadites de Bougie à Takorabt, juste après l’invasion espagnole en janvier 1510 guidée par Pedro Navaro, puis son fils le sultan Ahmed fonda la Kalaa de Béni Abbes «le fils de Sidi Abdrrahman» une forteresse inexpugnable perchée sur le sommet d’une colline à plus de 1200m d’altitude, au milieu d’un grand massif montagneux.

 

Le village Takorabt

 

 

Cliquer Ici pour télécharger Acrobat Reader

 

 

HISTOIRE DE TAKORABT N’ATH ABBAS

 

HISTOIRE DE SIDI YAHIA EL AYDLI

 

LE ROYAUME DES ATH ABBAS

 

Retourner à la page d'Accueil